Bienvenue aux porteurs de projets créatifs, innovants ou solidaires

Le concept de financement de projet ou de financement sans recours requiert ainsi de la part des banques maîtrisant cette expertise une analyse approfondie de tous les paramètres financiers, techniques, contractuels, réglementaires et juridiques inhérents au projet. Cette analyse est communément appelée phase de Due Diligence, et fait intervenir des consultants externes et des cabinets d’avocats d’affaires :

  • conseil externe évaluant les paramètres techniques du projet,
  • cabinet d’avocats évaluant le cadre juridique du projet (autorisations, permis…) et son cadre contractuel (contrats de construction, contrats d’exploitation…),
  • conseil en assurances,
  • conseil en études d’impact environnemental,
  • conseil en comptabilité et fiscalité,
  • conseil spécialisé (expert trafic pour un projet de transport, expert marché pour les secteurs dérégulés, expert technique pétrole&gaz, expert ressource vent…).

La notion de financement sans recours implique que les prêteurs ne pourront pas se retourner vers le sponsor du projet en cas de cash-flows générés moindres que prévu. La performance économique propre du projet concerné (par exemple : trafic conforme aux prévisions pour une autoroute, tarif de vente d’électricité conforme aux études de marché, performance opérationnelle d’une centrale éolienne…) est capitale pour assurer le bon remboursement de la dette et une rémunération acceptable des fonds propres de l’actionnaire. Les prêteurs disposent à ce titre de sûretés de premier rang sur les actifs et contrats du véhicule portant le projet en cas de défaut déclaré de ce dernier.

L’horizon temporel d’un financement de projet classique s’inscrit dans le moyen à long terme (de 5-10 ans à 30 ans ou plus, après la période de construction ou d’investissement). Certains financements d’acquisition ou financements à effet levier type LBO reposent sur les concepts de base du financement de projet.

Le financement de projet fait appel à l’ingénierie financière.

Par le biais de Nos partenaires le plus souvent des banques d’affaires et des banques d’investissements, notre structure  est chargée :

  • d’établir et optimiser des montages de financement complexes (introduction en bourse, augmentation de capital…)
  • combinant des instruments financiers variés (titres, prêts, dérivés de toutes natures),
  • en créant un ou des véhicules de financement adaptés à un projet ou une opération donnée (financement de projet, titrisation de crédits, fusion-acquisition…),
  • faisant souvent appel à plusieurs établissements financiers différents (pool de financement),
  • en accordant une attention particulière tant à la limitation des risques financiers qu’à l’optimisation de la rentabilité.

Il est  un ingénieur financier.