L’agent en fonds de commerce a un rôle important de conseil auprès de ses clients et des autres acteurs liés à une transaction d’entreprise

Acheter ou vendre un commerce est une étape décisive dans la vie d’un entrepreneur. «Au moment de remettre ou de reprendre un commerce, il est indispensable de s’entourer d’un professionnel, à savoir un agent en fonds de commerce. Ce métier est assez méconnu, mais son rôle constitue assurément un avantage pour le vendeur et le repreneur. Ils bénéficieront de ses connaissances pointues du marché et des règlements, ainsi que de ses compétences financières pour optimiser la transaction. C’est aussi un atout pour tous les acteurs, établissements bancaires ou avocats, liés à cette dernière. Ils verront en lui un partenaire de confiance»,

Genève est, avec le Tessin, le seul canton suisse dans lequel le métier d’agent en fonds de commerce est réglementé par la loi sur les agents intermédiaires de 1950: ** il arrive que certains revendiquent le titre sans en avoir les compétences**. Il convient donc de faire attention à ceux qui ne sont pas agréés.» Le premier réflexe, avant tout contact, est donc de consulter la liste des personnes autorisées à exercer ce métier sur le site Internet du SPEG. Valoriser une affaire Mais en quoi consiste donc le métier d’agent en fonds de commerce? «C’est avant tout un expert qui propose ses compétences dans le but de valoriser une affaire. Il examine chaque élément qui constitue le fonds de commerce, tels que le droit au bail, le chiffre d’affaires, l’inventaire, le mobilier, la localisation ou l’importance de la clientèle, afin de déterminer la capacité de l’entreprise à dégager du cash flow à l’avenir et d’assurer sa pérennité.» Ce n’est qu’après une analyse approfondie de tous ces points que pourra être définie la véritable profitabilité. Mais il ne faut pas oublier que, si la valeur d’un fonds de commerce s’estime sur certains aspects tangibles et objectifs, une grande part de subjectivité entre également en jeu: «Racheter une affaire fructueuse sans y apporter de changement n’assure pas forcément sa viabilité à terme. Les qualités intrinsèques du patron ne sont donc pas à négliger dans l’estimation de la valeur d’une affaire», soulignent les spécialistes. L’agent en fonds de commerce a donc un rôle important de conseil auprès de ses clients et d’autres acteurs liés à une transaction. Lorsque son client est un acheteur, il l’aidera notamment dans la recherche d’une arcade, selon ses besoins, ses objectifs et son budget. Il pourra également l’accompagner dans l’élaboration de son business plan et, si nécessaire, intervenir auprès d’un établissement bancaire pour l’obtention d’un prêt. Pour un vendeur, il permettra, d’une part, de remettre son commerce (ce qui peut s’avérer fondamental dans le cas d’un indépendant proche de la retraite qui n’aurait pas de 2e ou de 3e pilier), d’autre part, de le faire dans des conditions rassurantes en veillant à la bonne marche de la transaction. Assurer son avenir On le voit, faire appel à un agent en fonds de commerce est, avant tout, un moyen d’assurer son avenir. Mais, pour maximiser ses chances de réussite, l’entrepreneur ne doit toutefois pas oublier de se poser les bonnes questions, notamment: de quel budget dispose-t-il? Quel est le bail de l’arcade et son emplacement?